Réussir sa recherche d'emploi

Dans une situation de bouleversement professionnel tel qu’un licenciement, réaffirmer une identité professionnelle peut être difficile. La personne, maintenant candidate, doit savoir rapidement se poser les bonnes questions à commencer par : « Qu’est-ce que j’aime réellement faire ? », « Qu’est-ce qui caractérise mon mode de fonctionnement personnel et relationnel au travail ? Et par conséquent, dans quels environnements me suis-je vraiment senti à mon aise ? » ; Et enfin « Qu’est-ce que je sais faire ? En quoi mon profil est-il rare (compétences linguistiques, double culture, double compétences etc.) et qui cela peut-il intéresser ? ». Ces questions clés, permettront à la personne de clarifier sa cible prioritaire en termes de métier, de secteur d’activité, de culture d’entreprise, d’organisation et de style de management. 

Professionnaliser sa recherche d’emploi

Ensuite, il est essentiel de mettre en œuvre de bons réflexes : tout d’abord, aborder sa recherche d’emploi de façon professionnelle et stratégique et agir de manière séquentielle et organisée. Il s’agira également de revêtir le rôle de commercial de ses propres compétences prospectant pour des acheteurs potentiels. Ainsi, après avoir clarifié votre cible prioritaire, il faudra adapter vos CV et lettre de motivation à la cible puis lancer massivement vos recherches multi supports/media. Il conviendra d’effectuer un suivi rigoureux des candidatures (classement des annonces, tableaux de bord etc.) de façon à être prêt et réactif en cas d’appel téléphonique du recruteur. Et attention, au téléphone, le candidat doit se montrer professionnel, clair dans sa démarche et enthousiaste !

 

Enfin, pour écarter le risque d’enlisement dans des démarches stériles, il faut toujours faire des bilans à échéances régulières : ai-je reçu des réponses ? Les entretiens ont-ils abouti ? Si non, pourquoi ? La recherche nécessite de constantes analyses et des réajustements. 

Gérer la perte de confiance en soi

Un tel changement n’implique pas systématiquement une perte de confiance en soi, néanmoins dans de nombreux cas la confiance en soi et en sa capacité à retrouver un emploi similaire est érodée. Cela se manifeste notamment par une perte d’énergie et d’envie et par une forme de peur. Les conséquences de cela peuvent être une difficulté à arrêter le choix de sa cible et à se mobiliser, et une attitude défaitiste qui mène à l’échec.

 

Il est fondamental que la personne comprenne que, du fait du marché de l’emploi, elle devra peut-être ajuster sa cible et ses prétentions salariales, mais que cela est bien lié au marché et non à la personne en tant que telle, dont il n’est pas fondamentalement question dans une recherche d’emploi. La personne vend ses compétences, pas son âme ! Pour gérer au mieux cette période de la vie, un accompagnement extérieur par un coach professionnel est tout à fait indiqué. Ainsi des associations comme l’APEC ou l’AVARAP et des coachs professionnels libéraux outplacer accompagnent les personnes dans leurs recherches de façon pragmatique et professionnelle. Bien accompagnée la personne pourra définir une cible accessible et conduire ses recherches de façon efficace et ainsi obtenir rapidement des entretiens et des propositions d’emploi. Une telle recherche qui porte ses fruits suffira bien souvent à « traiter » la perte de confiance en soi.

 

Toutefois, dès lors que le candidat sent qu’il a été profondément déstabilisé par un environnement « toxique » (de type harcèlement moral par exemple), une approche thérapeutique doit être envisagée.

Etre en adéquation avec le marché de l'emploi

Mener une recherche d'emploi dans un marché en constante évolution, n’implique pas automatiquement de rechercher le même poste mais plutôt de savoir faire des rapprochements entre ses critères de recherche, les métiers existant et leurs titres. Des titres de postes similaires peuvent recouvrir des réalités bien différentes et des métiers très proches peuvent avoir des titres différents selon les entreprises, faîtes alors preuve de curiosité. Le candidat doit également faire preuve d’ouverture. L’annonce manque de détails, ce n’est pas le job rêvé, vous êtes sur/sous-qualifié…certes, mais le style de management est peut être motivant, la culture humaine, le poste évolutif, le périmètre d’actions susceptible d’être élargi… Alors le mieux est d’aller voir ! Enfin, montrez de la bienveillance vis-à-vis de vos interlocuteurs. Le recruteur n’est pas au clair sur le périmètre du poste, vous en êtes à votre 4ième entretien, le recruteur semble avoir 22 ans… et bien il y a peut-être de bonnes raisons à cela ! Et nul n’est parfait ! Restez sympathique, courtois et compréhensif, comme vous apprécieriez qu’on le soit avec vous. Une attitude méfiante et sur la réserve ne peut conduire qu’à l’échec !

La question de la formation

Parce que l’on remet tout en question : soi-même, ses aspirations profondes, ses compétences…une reconversion professionnelle est parfois envisagée.

 

La vigilance est de mise ici car dans une recherche d’emploi, le temps joue contre soi…

Il peut être tout à fait opportun de suivre une formation s’il manque au candidat une compétence clé pour retrouver un emploi (maîtrise d’un logiciel, d’une langue étrangère, d’un savoir-faire technique etc.) Une reconversion peut également être une bonne idée dans le cas où le candidat a clairement identifié un nouveau métier, où il est sûr de lui et déterminé à faire tous les efforts et les sacrifices qu’une reconversion suppose (baisse de salaire et de statut etc.) Hors de ces deux cas, il faudra s’assurer de la réelle valeur ajoutée de la formation compte tenu de son projet professionnel et, dans le cas d’un bilan de compétences, de son indubitable nécessité.

Ce qui est complexe durant cette période de fragilité, de manque de recul, d’incertitude, de solitude parfois, c’est de se repositionner en développant du bon sens, voici la raison pour laquelle seul un professionnalisme rigoureux portera ses fruits.

Les clés à retenir pour réussir sa recherche d'emploi

En résumé, les qualités clés à développer pour un repositionnement professionnel efficace sont : 

  • Cohérence : analyser clairement la demande et adopter un discours cohérent
  • Pragmatisme : faire preuve de discernement et de réalisme compte tenu du marché de l’emploi
  • Professionnalisme : organiser et planifier ses recherches et adopter une attitude mature et professionnelle vis-à-vis de ses interlocuteurs.
  • Ouverture et curiosité : rencontrer de nouvelles personnes et envisager de nouvelles expériences
  • Bienveillance, courtoisie, sympathie : parce que rien ni personne n’est parfait et qu’on a tous envie de travailler avec quelqu’un qui présente ces qualités.